L’OIM a ouvert un bureau à Berne en 1994, suite à la signature d’un accord-cadre avec le Département fédéral de justice et police (DFJP) dans le domaine de l’aide au retour.

En tant que représentation suisse de l'OIM, la mission de Berne est l’interface de contact et de coordination pour les questions nationales et internationales relatives à la migration en Suisse.

Aujourd’hui, l’OIM Suisse est active dans les domaines suivants :

Le domaine de l’aide au retour constitue le domaine d’activité principal de l’OIM Suisse. L'aide au retour englobe diverses activités visant à créer des processus encourageant le retour volontaire des requérantes et requérants d’asile, des personnes admises temporairement et des personnes ayant obtenu le statut de réfugié. La tâche du bureau de coordination de l’OIM Suisse est de soutenir le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) et les partenaires cantonaux dans la planification, la réalisation et le développement de l'aide au retour.

Notre Chef de Mission Berta Fernández-Alfaro

 

Berta Fernandez IOM Bern CoM

Berta Fernández-Alfaro est Cheffe de Mission auprès du bureau de coordination de l'OIM pour la Suisse et le Liechtenstein. Elle a 20 ans d'expérience dans les domaines de la gouvernance des migrations et du développement international. 

Entre 2016 et 2021, Mme Fernández-Alfaro a été Senior Project Manager pour la European Readmission Capacity Building (EURCAP) Facility (mécanisme de renforcement des capacités de réadmission en Europe), financé par la Commission européenne (DG HOME) au bureau régional de l'OIM pour l'EEE, l'UE et l'OTAN à Bruxelles. 

Entre 2013 et 2015 elle a donné des cours à l'Institut d'études européennes (Université de Malte) sur la migration et l'asile, et a apporté son expertise à la Facilité intra-ACP pour les migrations (financée par la DG DEVCO) ainsi qu'au programme " EUROsociAL ". Auparavant, Mme Fernández-Alfaro a occupé différents postes de direction et techniques pour l'OIM (2000 à 2011) et pour l'OIT (2011-2012) en Amérique latine, dans les Caraïbes et aux États-Unis. 

Elle est titulaire d'un master en droit communautaire européen de l'Université autonome de Madrid (1998), et d'un diplôme de droit de l'Université de Valence (Espagne) et de l'Université Johannes Gutenberg de Mayence (Allemagne). En plus de sa langue maternelle (l'espagnol), elle parle l'anglais, l'allemand, le français et l'italien.